Jamesty (FR)
Jamesty est un groupe musical qui aime à mélanger les rythmes de jazz, de funk et de soul aux racines du reggae.

Don Carlos (JAM)
Figure du reggae roots, membre originel du groupe mythique Black Uhuru, icône invétérée du mouvement rastafari, le Jamaïcain Don Carlos est une figure du «waterhouse», style qui se caractérise par de longues complaintes.

The Sunvizors (FR)
Être soi même, ne faire aucune concession, rester authentique tout en jouant des codes du roots reggae en y saupoudrant le « juste nécessaire » de soul et d’électro, voilà le terrain de prédilection pour THE SUNVIZORS. Du velours pour les oreilles.

Natty Jean (FR)
Présenté comme le renouveau du reggae africain, Natty Jean nous vient tout droit du Sénégal où il a fait ses premières armes sur les scènes hip-hop dakaroises et les productions locales. Mais vite lassé d'un univers hip-hop qui ne lui correspondait plus, Natty Jean trouve un nouveau souffle dans le reggae.

Morgan Heritage (JAM)
Morgan Heritage est un des groupes nu-roots majeurs des années 90-2000. Un son conscient et moderne servi par une famille talentueuse à tous points de vue.

Mystically (FR)
Créé en 2006 à Besançon (25), le duo Mystically se consacre à produire des compositions métissées en puisant dans ses racines afro-caribéennes.

Jah Mason (JAM)
Membre de l’ordre rasta des Bobo Ashanti, comme Sizzla ou Capleton, Jah Mason a marqué au fer rouge la vague one drop du début des années 2000.

Mystical Faya (FR)
En s'inspirant des codes du reggae jamaïcain et anglais des années 70-80, Mystical Faya propose un reggae teinté de soul et parsemé de touches rock.

Nai-Jah (FR)
Issu d'une double culture Franco-Nigériane, le chanteur Mahakwe Wadike prend conscience des luttes et persécutions qui résultent du colonialisme au cours de sa jeunesse passée à Lagos.

Treesha & the Evolution Band (GER)
Treesha est une chanteuse originaire du Kenya et installée en Allemagne : choriste de Gentleman, c'est avec les musiciens de celui-ci, l'Evolution band, qu'elle se produira sur la scène du Plein-les-Watts Festival pour présenter son reggae teinté de soul

Turbulence (JAM)
Né en 1981, à Kingston, Turbulence est sans conteste l’un des sing-jays les plus talentueux de Jamaïque.

Alpheus (JAM) & Najavibes (Ge)
Alpheus est le dernier artiste à avoir été signé par Coxsone Dodd. Talentueux et simple, il prône avec sa musique un retour aux vibes authentiques du ska et du rocksteady des années 60 et 70.

Alpheus (JAM) & Najavibes (Ge)

Alpheus est le dernier artiste à avoir été signé par Coxsone Dodd. Talentueux et simple, il prône avec sa musique un retour aux vibes authentiques du ska et du rocksteady des années 60 et 70.

Né à Londres, de parents jamaïcains, Alpheus développe une passion pour le chant après avoir écouter Sam Cooke lors d’un TV show. Ses inspirations lui viennent de Dennis Brown, Mickeal Gordon, Thriller U. Vers la fin des années 80, Alpheus devient très actif sur la scène londonienne, il chante souvent avec des sound systems locaux, dont Trenchtown Rockness et Kenyatta. Mais sa carrière professionnelle de chanteur démarre réellement lorsqu’il émigre aux USA.

En 1993, de passage à Miami, Alpheus rencontre Ty Duncan le père fondateur et légendaire ingénieur du studio de Dub de Miami Power. Au Dub Lab studio, il rencontre le vétéran Tony Brevett, du trio harmonique The Melodians. Plus tard, Tony le met en relation avec Coxsone Dodd. Son association avec Studio One débute alors en novembre 1997.
Comme beaucoup d’artistes reggae le diront, travailler à Studio One c’est comme intégrer une école supérieure de musique. Bientôt Alpheus apprend les règles et chante les harmonies vocales sur des tracks de Michael Rose, Everton Blender, Sugar Minott, et autres artistes travaillant chez Studio One.


En 1998, il signe un contrat avec le studio et enregistre le single « I Wish You Were Mine » et « Why You Got to Leave Me », qui se retrouvent sur le Heartbeat’s Studio One Dancehall Selection Cd.
« Quality Time » est son 1er album. Tout le travail de production est réalisé par le légendaire Coxsone Dodd, qui garantit l’excellente qualité des 11 tracks de l’opus. Dès le premier morceau « Nothing Can Stop You » sur le Lecturer riddim, on reconnaît la vibes Studio One. Les riddims utilisés font partis des meilleurs que Coxsone ait produit depuis ses débuts : Throw Me Corn, Back Out With Me, Lecturer, Want You Come Home, Equal Rights et Pick Up The Pieces pour en citer quelques uns. 
Alpheus concentre ses thèmes sur l’amour mais traite aussi des problèmes de notre monde.


L’année 2000, il tourne aux USA avec Richie Spice et Everton Blender où il étoffe son expérience sur scène, avant de se rendre en Europe où il rencontre les français du label Special Delivery. L’année qui suit, son contrat avec Studio One prend fin et Alpheus commence à enregistrer pour plusieurs labels comme Blackroots, Stingray, et Special Delivery. Il apparaît sur plusieurs riddims tels que « Clean Vibes », « Storm Alarm », « Dis Ya Time ».
 Il fait son retour dans les bacs en 2011 avec « From Creation », une pure merveille sortis sur le label A-Lone. Produit par Roberto Sanchez, l’album est un retour à la vibes ska et rocksteady des années 60-70. En 2014, Alpheus enfonçait le clou avec l’album « Good Prevails », toujours produit par Roberto Sanchez.